Chauffage efficace

Le chauffage infrarouge est-il un chauffage efficace comme chauffage principal?

Pour répondre à cette question, il est nécessaire que l’on se pose la question : “quelle énergie est nécessaire pour chauffer un local ou une habitation » ?

Le chauffage d’une pièce où l’on vit quotidiennement (salon, cuisine, bureau) qui nécessite un système de chauffage comme principale source de chaleur pour le confort nécessaire, revient à fournir une quantité suffisante d’énergie de chaleur dans la chambre ou la maison. C’est en effet le local de la maison qui a besoin de cette énergie.

Quand on peut réchauffer le local, et nous nous attarderons plus tard sur ce local, nous le voulons alors confortable.

Comment chauffer?

Cela peut se faire par un apport d’air chaud; inconvénient : la convexion (donc des déplacements d’air, courants d’air)… ou en faisant usage de l’énergie calorique de rayonnement thermique: la chaleur infrarouge

  • Pour les systèmes de chauffage de l’air, on a toujours besoin d’une combinaison de: électricité et mazout ou électricité et gaz pour chauffer un troisième élément, à savoir «l’eau», et d’envoyer l’eau chauffée pour atteindre les radiateurs par aller/retour de conduites d’eau. Ainsi ce processus engendre un grand nombre de pertes par chacune de ces transformations d’apporter quelque chose à autre chose, avant que le but soit atteint. Le but ultime est bien d’apporter de l’air chaud dans ce local.
  • Malheureusement, cet air chaud monte, et n’est jamais stocké dans les objets et les matériaux environnants tels que les murs, les sols, le mobilier, etc. Les locaux doivent également être isolés, en particulier pour ne pas perdre l’air qui a été chauffé.

Convexion

Ce processus demande de fournir de l’air chaud en continu, de sorte que près du plafond se trouve de l’air très chaud, alors qu’au sol on mesure une température nettement plus faible…, résultat dû à l’augmentation de l’air chaud montant qui est appelé «convexion». Donc, il y a une convexion continue dans le local ou la maison.

  • Avec les systèmes de chauffage à air chaud, il faut toujours une combustion exercée par ce qui est appellé un « brûleur ». Une combustion ne peut avoir lieu sans que l’oxygène soit puisé dans l’environnement, avec comme résultat la production d’un résidu extrêmement dangereux sous forme de CO2, du dioxyde de carbone ou du monoxyde de carbone CO: très mauvais pour l’environnement du même coup. Finalement, du point de vue énergie et de notre environnement, ce n’est pas très intéressant!
  • Dans le cas des pompes à chaleur, cependant ce n’est pas le cas. Ici, dans la plupart des cas est également produit de l’air chaud, mais sans combustion d’énergies fossiles. Il est un fait que cette solution est extrêmement coûteuse, du moins si les calculs sont bien respectés pour assurer de bons rendements. Une question reste posée: obtiendrais-je assez de chaleur dans mes locaux, comme la salle de bain, si des perturbations se produisent, quels peuvent être les coûts de réparation, etc.? Et cela reste malgré tout un problème de la convexion.
  • Avec des panneaux chauffants par rayonnement, l’énergie thermique est générée par un courant électrique passant par une résistance. Par conséquent, le chauffage infrarouge est également un chauffage électrique, mais absolument pas un chauffage électrique direct! La plaque de façade en verre sécurit du panneau chauffant infrarouge Nord Rhein Energy est chauffée par conduction thermique. C’est la plaque avant en verre qui accumule la chaleur infrarouge qui rayonne dans la pièce. La conversion  de l’énergie électrique en énergie thermique ne subit ici que très peu de pertes. L’énergie thermique est ainsi produite dans la chambre même où vous avez besoin de la chaleur comme chauffage principal. Si suffisamment d’énergie thermique peut être rayonnée, cette chaleur est absorbée dans les objets environnants et les matériaux, tout comme le rayonnement du soleil le fait depuis toujours. Ce processus suivra son cours jusqu’à ce que s’établisse l’équilibre de température entre le panneau radiant et les objets et les matériaux dans le local. Dès ce moment il n’est plus besoin de produire une énergie thermique constante, et ainsi il ne sera également pas nécessaire d’avoir recours à un courant électrique constant, ce qui rend l’ensemble de ce système économe en énergie. Il faut donc fournir une énergie thermique suffisante, et ici aussi le calcul est d’une très grande importance. La capacité d’absorption de chaleur par les objets et les matériaux (inertie) dans les locaux est évidemment un facteur important.

Chaleur agréable et confortable

Cette forme de chauffage en chaleur primaire fait que les températures aux différents endroits du local présentent un écart minimum et que pratiquement aucune convexion ne se produit, et donc règne un climat beaucoup plus agréable et confortable qu’avec un chauffage central classique.