Comment fonctionne Inflector?

Comme le matériau de l’Inflector ne peut pas, ou à peine se réchauffer, il ne se produit également aucune circulation d’air, donc pas ou presque pas de convexion d’air chaud et froid dans l’espace concerné.

La convexion est ainsi limitée à l’espace intermédiaire entre le vitrage et le matériau de l’Inflector, et donc n’affecte également pas l’air conditionné, d’où beaucoup moins de puissance utilisée pour maintenir la température stable dans l’espace occupé.

Et pendant tout ce temps, vous pouvez toujours profiter de la lumière du jour.

Dans les zones extrêmement ensoleillées et de grande chaleur, le rayonnement solaire pénètre à travers le verre et chauffe l’intérieur. Le rayonnement solaire chauffe également le verre, créant ainsi une conduction thermique.

Ex. : quand vous placez votre main à l’intérieur près d’une fenêtre ou d’un écran vitré, vous sentez la chaleur. Cette chaleur se déplace vers le conditionnement d’air présent dans votre local ou généré par un système de climatisation. Conséquence, il s’établit donc une convexion, c’est-à-dire un écoulement d’air chaud qui monte d’un côté et qui, en refroidissant, provoque des appels d’air de divers côtés, créant ainsi une circulation constante d’air en mouvement, forçant le système de climatisation à travailler plus fort pour maintenir une température ambiante constante.

L’Inflector, par rétropropulsion vers le vitrage, empêche la chaleur du soleil de pénétrer dans le local, de même que le rayonnement UV, empêchant toute rentrée de chaleur solaire.

Inflector est ainsi un véritable bouclier thermique.